La réflexologie fait ses premiers pas à l’hôpital

 

  • Service d’oncologie médicale – Hôpital Tenon à Paris: cliquez ici

« En accompagnement de traitement de cancer la réflexologie aide à réduire l’anxiété, à retrouver une meilleure harmonie corporelle, et à diminuer certains effets secondaires des traitements. En fin de cure, elle facilite la récupération. »

  • Institut de cancérologie – Hôpital Mermoz de Lyon : cliquez ici

Grâce à une subvention confiée à l’hôpital Mermoz de Lyon, la Fondation APICIL permet aux patients traités pour un cancer de bénéficier de cette technique. Elle leur apporte soulagement, détente et permet de diminuer les effets indésirables de la chimiothérapie.

  • Espace de ressources et d’information – CHU de Nantes : cliquez ici

Sous l’égide de la fédération de cancérologie, l’espace de ressources et d’information (ERI) propose une prise en charge complémentaire et originale pour améliorer le bien-être et la qualité de vie des patients atteints de cancer et de leurs proches.

  • Service d’oncologie médicale – Hôpital Européen Georges Pompidou à Paris : cliquez ici
  • Centre Hospitalier de La Tour Blanche à Issoudun : cliquez ici

Le docteur Bachir, praticien hospitalier au centre Tour-Blanche, est attaché aux soins de confort et de support bénéficiant aux patients : soins physiques, psychologiques, sociaux, spirituels… « La réflexologie plantaire agit sur le côté physique, explique le médecin. Nadine Feuillade, aide-soignante, est diplômée dans cette pratique. Son intervention permet de diminuer les traitements médicaux annexes dûs aux effets secondaires de la chimiothérapie. L’efficacité est prouvée de façon objective et 90 à 95 % des patients en bénéficient. »